Démystifions



Que comprendre lorsque l'on utilise le terme de "psy" ?

Votre présence sur cette page indique que vous êtes dans une démarche, qu'elle soit personnelle, informative ou interrogative, le domaine de la psychologie vous ouvre ses portes.

Entre les différentes déclinaisons que l'on retrouve, il devient difficile de s'y repérer et l'on s'y perd facilement. De ce fait, commençons par les bases.
Qui n'a jamais hésité entre l'utilisation de tel ou tel terme, revenant même à devoir expliciter sa pensée pour être compris ?
Comme on l'entend assez souvent, "il n'y pas de mauvaises questions", donc essayons d'éclaircir le terrain pour mieux l'appréhender.
Ce choix de classement, d'exposition, est purement arbitraire et se veut d'être simplifié afin d'éviter de nous perdre dans des présentations trop longues.

En premier lieu, il y a le Psychiatre :
 - Profession que l'on assimile souvent à un personnage détenant un arsenal de mélanges moléculaire et lui permettant d'avoir un pouvoir chimique sur nous.
 Or, ceci est un cliché, une image que l'on propage et le psychiatre est loin de cette réduction. C'est un un médecin avant tout, ayant fait ses années de médecine avec à mi-chemin une spécialisation touchant à l'étude du psychisme.

En second lieu, il y a le Psychologue :
 - Non issu d'un parcours médical mais relevant plus des sciences humaines, on l'imagine plus volontiers comme un personnage répétant inlassablement ses "hum" pour venir ponctuer l'échange. Toutefois, les clichés ont la vie dure.
C'est un professionnel de la santé mentale, ayant accompli cinq années de facultés et de nombreuses heures de pratiques de terrain consolidant ainsi son expertise.

** Le psychologue et le psychiatre, sont deux professions réglementées et reconnues. Ces derniers peuvent aussi depuis 2010 se retrouver sous l'appellation maintenant protégée de "psychothérapeute" dont la pratique dépasse la thérapie de soutien **

Ensuite, il y a le Psychanalyste :
 - N'étant ni médecin, ni psychologue, il trouve sa pratique dans les principes de la psychanalyse. Alors, qu'est-ce que la psychanalyse ?
C'est l'exploration des processus inconscients qui nous agissent et agitent. De manière simple, nous ne maîtrisons pas tous nos comportements et pour y remédier, la psychanalyse fait à appel à l'hypothèse de l'inconscient.
Le psychanalyste s'encre dans ce courant de pensée, a été formé quant à son approche et est reconnu de ses pairs.
Il est à noté qu'il existe plusieurs courants dans l'étude psychanalytique (Freudien, Lacanien, Winnicottien, Kleinien ...) que nous ne résumerons pas ici car nous faisons seulement l'approche des différentes professions.

En dernier, le Psychothérapeute :
- Comme dit plus avant, la pratique de la psychothérapie est régulée depuis quelques années, afin d'éviter les dérives et les prises en charges hasardeuses.
De nos jours, il faut être un professionnel aguerri de la santé psychique pour se retrouver sous cette appellation. Justifiant d'années de formations et de nombreuses heures de pratique.

De manière très synthétique : 
Le psychiatre, étant médecin, est le seul à pouvoir faire des prescriptions.
Le psychologue clinicien ne fait pas de prescription mais peut avoir recours à des tests, ainsi que des médiations thérapeutiques en aménageant son cadre d'intervention. Il cherche avant tout à faire du lien.
Le psychanalyste exerce un courant de la psychanalyse et vous accompagne dans l'exploration de votre inconscient.
Le psychothérapeute réunit les deux premiers : psychiatre et psychologue.