Mieux comprendre le processus



Il y a souvent une part de mystère, de flou que l'on accule au travail des professionnels de la santé psychique.
Rien que cette locution "la santé psychique", nous laisse à notre réflexion ainsi qu'à toutes sortes de projections de la pensée commune.
On pourrait faire une comparaison entre la santé physique et la santé psychique. S'il est couramment admis que le bien être passe par le corps, passer par la psyché est moins évident. Pour autant, notre être au monde ne peut faire l'impasse entre l'un et l'autre, et chercher un accompagnement pour y voir plus clair est souvent la solution.

Alors, que se passe-t-il une fois que l'on a décidé d'amorcer cette démarche ? 
La démarche représente en soi un premier pas que l'on fait pour soi-même. La reconnaissance de ce besoin n'est pas un tabou. Au contraire vouloir mieux se connaître et décrypter nos agissements ou leurs absences, s'inscrit dans un processus de subjectivation, c'est-à-dire que l'on cherche à être sujet de soi-même.

Sur quoi se repose le travail psychothérapeutique ?
La pris en charge se fait en face à face, l'axe principal est d'explorer le discours de la personne que l'on reçoit, de distinguer ce qui est amené par ses dires et d'en comprendre la symbolique. Le tout sous couvert de la confidentialité et de l'éthique du psychologue.
Le cadre aussi est important. Par "cadre", on entend ce qui vient englober les échanges. Il représente une dynamique dans laquelle le professionnel accueille le sujet, la personne. Un cadre contenant, bienveillant, adapté et stable, est à la base de l'alliance thérapeutique.
Cette dernière est ce qui vient garantir la qualité de la prise en charge. Cependant il est nécessaire de souligner qu'il n'y a pas de recette secrète dans les relations intersubjectives. L'alliance thérapeutique entre un praticien et son client ne se décrète pas au préalable. En d'autres termes tout psychologue n'est pas pour toute personne et toute personne n'est pas pour tout psychologue. Il faut savoir s'écouter et décider d'en parler. Une réorientation sera proposée suivant le professionnel auquel vous confiez votre sentiment.